Bataille d’opinion en perspectives des législatives - Benno déclare la guerre à Manko - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Bataille d’opinion en perspectives des législatives – Benno déclare la guerre à...

Pape Mahawa Diouf et Dr Malick Diop

 

En perspective des élections législatives du 30 juillet prochain, la coalition de la mouvance présidentielle compte renforcer sa stratégie de communication pour faire face à la tentative de ‘’manipulation’’ de l’opinion par l’opposition.

 

La bataille d’opinion aura lieu entre la mouvance présidentielle et l’opposition regroupée au sein de la coalition Manko Taxawu Senegaal. Après avoir fait sa mue, la cellule de communication de Benno bokk yaakaar (BBY) a désormais décidé de se dresser contre la ‘’manipulation’’ et la ‘’désinformation’’ développées, selon ses responsables, par les opposants au régime du Président Macky Sall.

Face à la presse hier à Dakar, les responsables de ladite cellule de communication ont averti leurs adversaires de l’opposition que désormais, ils ne leur laisseront plus le champ libre devant l’opinion publique sénégalaise. ‘’Nous ne laisserons pas le plus petit espace à la manipulation et à l’imposture orchestrées par les aigris revanchards’’, prévient le coordonnateur de la cellule. Pape Mahawa Diouf et Cie estiment ainsi que le pouvoir a en face ‘’une opposition tristement incendiaire qui tente d’arrêter la mer avec ses bras’’. ‘’Face à une horde sans projet, ni proposition alternative au Pse, irresponsable et déterminée à persister dans son égarement, nous avons le devoir d’éclairer les concitoyens et d’empêcher à tout prix la désinformation, la rumeur et l’intoxication de l’espace public’’, persifle M. Diouf.  

Pour cette structure de BBY composée entre autres de Abdoulaye Wilane (PS), de Wally Fall (ex-Rewmi), du Dr Malick Malick Diop (AFP), entre autres,  ‘’Manko  Taxawu Senegaal n’est que la canne d’un vieil et pseudo-empereur déchu qui continue de nourrir son projet funeste de dévolution monarchique, définitivement éventré par le vaillant peuple du 23 juin 2011’’.  Les membres de la structure pensent que l’opposition fait dans la diversion en attribuant  au chef de l’Etat la responsabilité de tous les incendies dans ce pays. Mieux, ils soulignent que le Sénégal ne mérite pas cette opposition  ‘’immature, incapable de porter une critique constructive sur le  Pse ou une critique progressiste sur ce qui est en train de se faire’’. ‘’Ils sont toujours dans la stratégie d’affabulation, de la rumeur, des contrevérités. De ce point de vue, ils nous auront, à chaque fois que de besoin, en face d’eux pour rétablir la lumière’’, promet le coordonnateur de la cellule de communication.

Interrogés sur les conditions de détention du maire de Dakar Khalifa Sall, les membres de la cellule de communication de BBY n’ont pas voulu trop s’épancher sur le sujet. Ils se sont juste contentés de dénoncer une tentative de victimisation de la part du maire de Dakar.   

Repondre