Élection de représentativité des centrales syndicales - Mademba Sock envoie une ‘’sommation interpellative’’ au ministre du Travail - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Élection de représentativité des centrales syndicales – Mademba Sock envoie une ‘’sommation...

Mademba Sock

 

Le secrétaire général de l’UNSAS a envoyé une ‘’sommation interpellative’’ au ministre du Travail, Mansour Sy. Mademba Sock lui reproche d’avoir fait valider le fichier électoral sans la publication des listes.

L’UNSAS ne badine pas avec les élections de représentativité des centrales syndicales. Son secrétaire général, Mademba Sock, vient d’envoyer au ministre du Travail une ‘’sommation interpellative’’ pour mauvaise gestion de ces joutes électorales. M. Sock a fait la révélation hier, alors qu’il recevait le Sels/Originel de Oumar Wally  Zoumarou qui vient de s’affilier à cette centrale syndicale. Le secrétaire général du Sutelec reproche à Mansour Sy d’avoir fait ‘’valider le fichier électoral’’, alors que les listes n’ont pas été publiées. Toutefois, depuis que cette sommation lui a été envoyée, Mansour Sy n’a pas répondu, déplore Mademba Sock. Ainsi, il informe que l’UNSAS va attraire le ministre devant les juridictions pour que le tribunal puisse trancher sur cette question. Bien que l’affaire soit pendante devant la justice, Mademba Sock indique que l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS) est prête à aller à ces élections, à la date du 30 mai 2017. ‘’Nonobstant cela, nous ne voulons pas être pris de court. Il fallait d’abord continuer à poursuivre l’action. Ces élections sont importantes pour la prise en charge des revendications des travailleurs. De ce point de vue, plus on a du poids, plus notre voix compte’’, explique-t-il.

Lors des dernières élections de représentativité des centrales syndicales tenues en 2011, l’UNSAS était sortie deuxième. Pour cette année, elle vise la première place. De ce fait, elle peut compter sur deux soutiens de taille : le Sels/Originel et le coordonnateur du Grand Cadre, Mamadou Lamine Dianté. Le Sels/Originel dirigé par Oumar Wally Zoumarou a matérialisé son affiliation à l’UNSAS pour ces joutes électorales prévues le 30 mai prochain. Mamadou Lamine Dianté a, lui aussi, décidé de soutenir la centrale syndicale dirigée par Mademba Sock. L’ancien secrétaire général du Saems-Cusems informe qu’il va battre campagne pour l’UNSAS qui, dit-il, est la ‘’première force syndicale du pays’’. Si l’on en croit le coordonnateur du Grand Cadre, l’UNSAS est la seule centrale syndicale au Sénégal qui regroupe les travailleurs allant de l’ouvrier au Professeur d’université. ‘’Il n’y a aucune centrale syndicale qui remplit ce critère. C’est pourquoi, nous avons décidé de battre campagne aux côtés de notre camarade Mademba Sock’’, se justifie M. Dianté.

Le Sels/originel d’Oumar Wally Zoumarou a aussi le même objectif : ‘’hisser l’UNSAS à la première place des centrales syndicales au Sénégal’’. Cependant, M. Zoumarou qui dit avoir avec lui 8 000 militants estime qu’il pourra faire triompher l’UNSAS, si tout ce beau monde vote le 30 mai. Toutefois, si le Syndicat des enseignants libres du Sénégal/originel a décidé de s’affilier à l’UNSAS, c’est parce que, informe son secrétaire général, avec le secrétaire général Mademba Sock, les revendications des enseignants vont aller vers un palier supérieur. ‘’C’est un secrétaire général qui a fait ses preuves dans le combat pour le respect des travailleurs. Avec son soutien, nous pouvons défendre la cause des enseignants’’, encense Oumar Wally Zoumarou.

Repondre