Enlevé lors du 1er jour de l'Appel à Yoff - L’enfant de 12 mois retrouvé à Kaolack par la DIC - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Enlevé lors du 1er jour de l’Appel à Yoff – L’enfant de...

L’enfant de 12 mois

 

Les téléspectateurs de l’émission Keur gui de la 2Stv se souviennent sûrement des larmes versées par une dame, sur le plateau, qui pleurait la disparition de son bébé de 12 mois. Celui-ci avait été enlevé, le jeudi 27 mai dernier, 1er jour de l’appel de Seydina Limamoulaye, à Yoff. La maman éplorée expliquait que son fils Cheikh Ibra Thiané avait disparu au moment du déjeuner et qu’elle soupçonnait une dame à qui sa famille avait accordé l’hospitalité pour les besoins de la cérémonie religieuse. Son cauchemar a pris fin car elle a pu retrouver son enfant grâce à la Division des investigations criminelles (DIC).

Les hommes du commissaire Ibrahima Diop ont appréhendé la kidnappeuse à Ngekhokh Kahone, dans le département de Kaolack, dans la nuit du 6 au 7 mai. Les policiers ont reçu une information sur la personne suspectée et se sont rendus au village indiqué aux fins de vérifications et d’intervention. D’après un communiqué du Bureau des relations publiques de la police, à leur arrivée sur les lieux, aux environs de 06 heures, ils ont découvert le bébé enlevé dans un domicile. D’après la même source, le chef de famille et sa fille ont désigné la maîtresse de maison comme étant la ravisseuse. C’est pourquoi elle a été arrêtée et conduite à Dakar. Durant son interrogatoire, la mise en cause a reconnu les faits et est revenue sur son parcours, après le forfait. Elle a expliqué avoir d’abord pris un « car rapide » pour se rendre à la gare routière des « Beaux Maraîchers » où elle a pris un autre véhicule en destination de Kaolack. De là, elle a rallié Ndiarème, village situé près du sien, par bus, pour ensuite aller à son village natal avec l’enfant. Elle a fait savoir aux enquêteurs que durant tout le trajet qui a duré une journée, elle a pu compter sur des co-voyageurs pour s’acquitter des frais de transport et acheter les aliments servis à Cheikh Ibra Thiané.

Repondre