Enseignement à distance - L’ARTP décaisse plus 4 milliards de F Cfa pour huit ENO - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Enseignement à distance – L’ARTP décaisse plus 4 milliards de F Cfa...

MARYTEUW

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a débloqué une enveloppe de 4,800 milliards de francs Cfa pour la construction et l’équipement de huit Espaces numériques ouverts (ENO) à travers le Sénégal. L’annonce a été faite hier, par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, lors de la signature de l’accord.

 

4,8 milliards de F Cfa pour la construction et l’équipement de huit ENO à travers le pays. C’est l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) qui en a pris la charge ‘’sans contrepartie financière’’. Ainsi, Pour chaque ENO, l’ARTP va financer près de 600 millions de F Cfa. L’Espace numérique ouvert (ENO) est un établissement d’enseignement et de formation représentant l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) dans la collectivité territoriale constituée par le département. Il est chargé de la mise en œuvre de la politique de formation et d’éducation des communautés, élaborée à partir des décisions présidentielles sur l’Enseignement supérieur, selon le ministre de tutelle Mary Teuw Niane. En effet, l’ENO exerce sa mission en coopération avec notamment les collectivités territoriales, les établissements d’enseignement, les associations professionnelles. Il accueille des étudiants et autres apprenants auxquels il dispense des enseignements adaptés aux besoins de l’environnement économique, scientifique, culturel, social, national et international. Ainsi, le ministre a soutenu que l’ENO participe à la promotion des valeurs culturelles sénégalaises et africaines par le soutien à la conservation des créations artistiques et littéraires coutumières.  ‘’L’ENO est au service de la communauté et fait corps avec les communautés’’, a affirmé hier Mary Teuw Niane.   

En réalité, il y a déjà 16 ENO en construction dont trois à Dakar. A terme, c’est tout un réseau de 50 ENO qui sera réalisé sur l’ensemble du territoire national. ‘’Certains seront réceptionnés et opérationnels à la rentrée prochaine. Nous avons prévu d’en construire au moins un dans chaque département. Certains départements vont en héberger plusieurs. Aucun département du Sénégal ne sera oublié’’, a fait savoir le ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. La politique de maillage du territoire national permettra, selon l’ancien recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, ‘’un meilleur accès’’ à la formation. Elle rapprochera l’Université des populations. Pour lui, elle fera de l’Université l’affaire de la société en ouvrant ses portes à toutes les populations pour des prestations qu’elle n’avait pas coutume de leur offrir. ‘’Il s’agit, enfin, d’un devoir de mettre les jeunes en situation de faire face aux effets pervers de la mondialisation et des secousses qu’elles génèrent dans les sociétés africaines. Maîtriser les savoirs ou périr. Tels semblent être les termes de l’alternative que nous propose l’environnement international’’, a-t-il estimé.

Par ailleurs, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), à travers le Fonds de développement du Service universel des télécommunications, (FDSUT) va apporter d’abord une subvention financière de 2,400 milliards de francs Cfa. Cela, pour la construction et l’équipement de quatre ENO en 2017. Il est aussi prévu l’implantation, de 2018 à 2021, d’un ENO par an. Selon le directeur général de l’ARTP, Abdou Karim Sall, c’est une manière pour lui d’accompagner la vision du ministère de l’Enseignement supérieur et ses efforts d’innovation. Cela, dans un monde en permanentes mutations où l’enseignement a dépassé de très loin les frontières terrestres, pour permettre aux populations d’étudier, de consulter les plus grandes bibliothèques du monde, sans se déplacer. Ainsi, Abdou Karim Sall a-t-il plaidé pour un partenariat entre son institution et le ministère dirigé par Mary Teuw Niane.

Repondre