Érosion côtière - Panique à Guet-Ndar - Macky Sall mobilise l’armée - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Érosion côtière – Panique à Guet-Ndar – Macky Sall mobilise l’armée

Le maire Mansour Faye à Guet-Ndar

 

 

La situation empire à Guet-Ndar. Elle est tellement préoccupante que les militaires sont mis à contribution pour sauver ce qui peut l’être. Le Génie militaire s’active pour stopper l’avancée de la mer qui gagne du terrain quotidiennement.

 

 

Guet-Ndar est en danger. Cela n’est plus un secret. La mer avance quotidiennement. De fortes vagues sont en train d’ouvrir des brèches dans le quartier des pêcheurs. Le phénomène s’est accentué en fin de semaine. Une situation qui fait peur aux populations, car elle risque de diviser en deux le quartier des pêcheurs, en faisant aussi tomber des édifices publics comme l’école primaire Cheikh Touré, la mosquée et des concessions se trouvant sur la bordure de la mer. Face au désastre, le maire de Saint-Louis a saisi le chef de l’Etat qui, à son tour, a donné des instructions fermes au ministre des Forces armées pour mobiliser le Génie civil militaire et la brigade nationale des Sapeurs-pompiers.

« En plus de ces forces de sécurité, nous avons demandé l’intervention des services étatiques et sociétés privées de la région qui s’activent dans le Génie civil », renseigne le maire Amadou Mansour Faye. En effet, la mer est dans un cycle d’agitation intenable. Et l’opération déclenchée est saluée à juste titre par les populations de Guet-Ndar. Pour le maire, cette activité va permettre d’atténuer la souffrance des habitants de Guet Ndar qui vivent la peur au ventre. Ainsi, du sable et des sacs de terre sont mobilisés par la direction de la protection civile. « En attendant l’effectivité des grands travaux de la digue de protection de la langue de Barbarie longue de 3,5 km, cette opération n’est que provisoire et elle est menée pour boucher certaines ouvertures dangereuses pour la survie du quartier  », indique-t-il.

Des solutions structurelles seront mises en place incessamment. Ces gros travaux, pour plus 5 milliards, sont attendus impatiemment à Saint- Louis, vu l’avancée de la mer. Ils commencent dans un mois. Seulement la société en charge de ces travaux attend la complémentarité des études d’impact environnemental. D’ailleurs, selon le maire, les contraintes sont levées. Mais d’ici là, il faut ces mesures urgentes. Le maire dit être optimiste quant à l’issue de cette opération. Mansour Faye, en tenue de combat aux côtés du gouverneur de Saint-Louis, a livré aux populations le fort engagement de la mairie à accompagner les sinistrés. « Nous n’allons ménager aucun effort pour les assister, en offrant des logements aux familles touchées par les fortes vagues », promet-il. Pour lui, ce qui se passe sur le littoral doit amener un élan citoyen. C’est pourquoi il lance un appel à l’Etat et demande aux amis et fils de la cité ancienne de se mobiliser pour ensemble trouver des solutions provisoires, en attendant le démarrage des grands travaux initiés par le chef de l’Etat.

Repondre