Réorganisation du ministère des finances - Mamadou Moustapha Ba, nouveau Dg du Budget - Ligne Directe, site d'informations
Home Actualités Réorganisation du ministère des finances – Mamadou Moustapha Ba, nouveau Dg du...

Mamadou Moustapha Ba, nouveau Dg du Budget

 

EnQuête avait annoncé, il y a quelques semaines, que d’importants changements allaient intervenir au ministère de l’Économie, des Finances et du Plan. Le communiqué du Conseil des ministres tenu hier au palais de la République annonce la nomination de Mamadou Moustapha Ba comme directeur général du Budget. Ce dernier était par ailleurs directeur général des Finances. L’économiste planificateur sera secondé dans cette structure par l’Inspecteur principal des Impôts et Domaines, Papa Oumar Diallo qui était jusque-là l’adjoint de Mamadou Moustapha
Ba à la direction générale des Finances. Il est nommé coordonnateur de la direction générale du Budget.

En outre, le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) a aussi un secrétaire permanent. Il s’agit de Mme Gnilane Ndiaye, titulaire d’un Master en Ingénierie de projets de coopération. La dernière nomination, lors de ce Conseil des ministres, est celle d’Abdoulaye Guèye comme directeur l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère du Commerce, du Secteur Informel, de la Consommation, de la Promotion des Produits locaux et des PME. Il remplace à ce poste Abdoulaye Thiam.

Par ailleurs, appréciant les résultats du recensement général des entreprises (RGE), réalisé pour la première fois au Sénégal, le président de la République a félicité le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) et tous les acteurs impliqués dans le pilotage de cette opération essentielle pour la modernisation de l’économie nationale et l’actualisation du système d’établissement des comptes nationaux. Ainsi, le chef de l’Etat demande au Premier Ministre d’ouvrir, dans les meilleurs délais, des concertations élargies avec le secteur privé, le monde universitaire et les collectivités territoriales, afin d’intensifier l’exécution consensuelle d’une politique de promotion des PME /PMI qui capitalise, dans l’équité, le potentiel économique de nos territoires, avec l’accroissement attendue de la création locale d’emplois. Après le défilé du 4 avril, le président de la République a aussi demandé hier “au Gouvernement de veiller à la modernisation des casernes et de l’équipement de nos forces de défense et de sécurité, à l’amélioration de leurs conditions sociales, ainsi qu’à l’effectivité de la revalorisation générale des pensions militaires d’invalidité”.

Repondre